Les jardins en Europe

• Les pays précurseurs
• Un phénomène européen
• Le renouveau en Europe








Jardins familiaux à Sienne, Italie. © V. Marès 2003
 
Les pays précurseurs

C'est en Angleterre que les premiers jardins ouvriers apparaissent. Les "champs de pauvres" sont alors réservés aux indigents et aux chômeurs.
Puis, c'est dans le Schleswig-Holstein, en Allemagne, que les "Armengärten" sont créés.



Un phénomène européen

En 1926 est créé l'Office International du Coin de Terre et des Jardins Ouvriers qui regroupe actuellement 15 membres :
l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, la France, la Grande-Bretagne, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Suède et la Suisse.
D'autres pays ont également connu un fort développement des jardins ouvriers: l'Espagne, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, le Portugal et l'Egypte.


8




Chronologie
1819
Apparition des premiers jardins en Angleterre.
1830
Apparition des premiers jardins en Allemagne.
1926
Création de l'Office International du Coin de Terre et des Jardins Ouvriers.
1990
L'Office International acquiert un statut consultatif auprès du Conseil de l'Europe.
1992
Charte Urbaine Européenne soulignant l'apport des jardins familiaux en termes d'environnement, d'aménagement, de logement et de loisirs.
 


Le renouveau en Europe

Comme la France, certains pays connaissent un nouvel engouement pour les jardins familiaux. C'est le cas par exemple de l'Allemagne, de l'Autriche, de la Pologne et de la Suède qui mettent en avant le côté récréatif des jardins et leur importante fonction sociale. Espaces ouverts au public, ils sont intégrés dans les plans d'aménagement des villes, et bénéficient d'une véritable protection juridique.


Haut de page